Le silence est harmonie

le silence etre en harmonie

« L’indouisme et le bouddhisme considère la maîtrise de la parole comme faisant partie de l’ascèse indispensable pour éviter l’attrait des biens illusoires de ce monde. Le silence fournit une atmosphère propice à la recherche spirituelle, à la sagesse ; enfin la concentration, favorisée par la récitation de mantras, s’acquiert par la maîtrise de la pensée, puis par son dépassement pour atteindre l’Absolu et s’établir dans la Paix. »

Ces quelques phrases résument simplement la place du silence dans toute sagesse orientale et plus largement dans toutes les sagesses universelles.

Dans notre monde assourdissant de bruit et d’images permanentes et furtives, la sagesse du silence est la seule réponse efficace pour celui qui marche sur le chemin de l’harmonie. Le silence pour soi par la pratique de la méditation pleine conscience harmonie, le silence face aux autres et face aux évènements par la pratique du non-jugement.

Le silence pour soi.

Nous sommes abasourdis par les vociférations commerciales permanentes de tous ces objets connectés qui ne nous laissent pas une minute de répit. Nous devons nous octroyer des plages de silence dans la journée pour nous retrouver. Non pas pour penser aux actes passés ou aux évènements à venir mais pour simplement vider notre esprit, ne penser à rien, laisser s’écouler justement nos pensées et ne pas réagir. La méditation pleine conscience harmonie c’est d’abord ne pas fixer nos pensées, car dès que nous sommes attentionnés à nos pensées nous effectuons une action soit de rejet, soit d’enfouissement, soit de contradiction qui elles-mêmes nourrissent d’autres pensées et ainsi de suite. Faire le vide dans sa tête est indispensable pour justement, par la suite, pouvoir canaliser ces pensées qui se développent. La méditation pleine conscience harmonie c’est apprivoiser nos pensées et les accepter pleinement sans les justifier à tout prix. Laisser s’écouler nos pensées, c’est connaitre leur caractère éphémère ; c’est la préparation indispensable pour pouvoir découvrir la stabilité qui est en nous. Se connaître, c’est notamment trouver cette stabilité universelle présente dans tous les cœurs.

Le silence est l’outil fondamental qui permet véritablement de dévoiler cette force latente qui est en nous. Le plus souvent nous avons peur du silence car nous l’associons à la mort. C’est bien là un des travers de notre monde actuel qui nous pousse à croire que le bruit et le mouvement permanents sont essentiels à la vie. C’est faux, toutes les sagesses traditionnelles, toutes les expériences individuelles démontrent que le silence est indispensable à notre épanouissement.

Le silence face aux autres et face aux évènements.

Nous avons tous été confrontés à des railleries, des injonctions, des reproches, des insultes et nous n’avons pas répondu. Alors nous même ou notre entourage, nous a reproché cette attitude en nous comparant à des faibles ou des lâches. Faire silence n’est pas de la lâcheté. Faire silence n’est pas de la soumission. Faire silence c’est une réponse, c’est un acte. C’est indiquer que j’ai entendu mais je ne veux pas surenchérir. Je ne veux pas contribuer à alimenter le volcan déchainé de l’autre. Ma connaissance de soi, ma sagesse me permet de faire face, me permet d’accepter sans répliques et sans violences. C’est une conséquence directe de la découverte de la stabilité qui est en nous.

Le silence face aux autres et face aux évènements n’est pas du dédain ou de la supériorité. Si c’était le cas, cela disqualifierai celui qui qui adopte cette posture pour la seule raison que cette attitude n’est pas conforme à celui qui se connaît. Se connaître c’est accepter nos différences de nature et pratiquer le non-jugement. La sage liberté c’est accepter le point de vue de l’autre, c’est accepter la contrainte car cette limitation juste ne nuit pas à mon épanouissement véritable.

Le silence est harmonie. Tout ce qui contribue à me connaître, à rendre ma vie humaine joyeuse est harmonie. Le silence me permet de me connaître, le silence me permet de traverser durablement les évènements de la vie humaine. La stabilité de l’harmonie entraîne naturellement la joie permanente.

N’ayons pas peur du silence, il est pleinement la vie.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s